Lignées Cellulaires

Bioexigence possède des lignées cellulaires saines et pathologiques de peau humaine ainsi que des lignées cancéreuses de mélanocytes et de kératinocytes.

Vous pouvez ainsi tester vos principes actifs sur de nombreux types cellulaires.

La culture en monocouche permet d’étudier :

Elle permet également d’appréhender in vitro des problèmes de pharmacologie, de toxicologie ou de physiopathologie cutanée.
La particularité de la société Bioexigence est d’extraire les fibroblastes, les kératinocytes et les mélanocytes à partir de fragments de peau afin de constituer des ampoules de cellules saines primaires.


Cellules saines primaires obtenues par extraction

 

Fibroblastes : Les fibroblastes sont de petites cellules mobiles fusiformes assez résistantes et pouvant atteindre un nombre de passages plutôt élevé, une quinzaine.

 

 


Kératinocytes : Les kératinocytes primaires se multiplient très lentement, ils sont à confluence au bout de deux semaines. Le nombre de passage atteint est de quatre, ces cellules sont donc très fragiles et les différents tests doivent être effectués après le premier passage. Elles sont très petites et ont une forme tétraédrique. Elles se regroupent en amas avant de coloniser la totalité de la boîte.


 

 

Mélanocytes : Les mélanocytes primaires sont des cellules difficiles à obtenir et à faire proliférer. Ils ont une morphologie caractéristique en étoile due à leurs petits prolongements cytoplasmiques.

 

 

 


Obtention des cellules primaires


Les cellules saines sont extraites à partir de prélèvements humaines de diverses origines (ex. : plasties abdominales) obtenues au Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.

 


Les fibroblastes

Les fibroblastes sont obtenus à partir de biopsies (punch de 3 mm de diamètre) de peau mises en culture. Ils migrent à partir des explants et colonisent le fond de la boîte pour constituer une culture primaire en monocouche.

Biopsie de peau Mise en culture des explants

 

Les kératinocytes et les mélanocytes

Les kératinocytes sont obtenus par séparation dermo-épidermique par la trypsine, puis les cellules sont dissociées par action mécanique. Une sélection des kératinocytes basaux est effectuée par incubation dans une boîte coatée au collagène.

Les mélanocytes sont extraits et ensemencés en même temps que les kératinocytes. Les mélanocytes ont donc proliféré au sein de la culture primaire de kératinocytes. Ils sont sélectionnés par trypsination : ces cellules sont les premières à se décoller du flacon.


Lignées pathologiques

Lignées pathologiques primaires

Ces lignées sont obtenues par biopsie au niveau de fond d'ulcères, de cicatrices chéloïdes, de fond de ride et cultivées selon la méthode des explants.