Etude du stress mécanique sur le métabolisme cellulaire : Flexercell

Le Flexercell ® FX4000™ permet de soumettre des cellules adhérentes à une tension mécanique.

Pour cela, de plaques de culture spécifiques sont utilisées : ce sont des plaques où le fond du puits est une membrane flexible sur laquelle les cellules sont ensemencées.

Les plaques sont disposées sur le module de déformation constitué de plots de déformation qui s'emboitent sous chaque puits. Un vide d'air est ensuite crée par aspiration grâce à une pompe commandée par ordinateur : ce vide entraine la déformation de la membrane flexible des puits sur les plots créant ainsi la tension mécanique uniaxiale. Les paramètres de tension (fréquence, durée et type) sont programmés par l'ordinateur.