Derme équivalent et GlasBoxPlus

Tests in vitro : Il existe différents types de lattices de collagène permettant de tester vos principes actifs sur :          

Il existe deux modes de fabrication des lattices de collagène aboutissant à la formation de "lattices à rétraction libre" ou "lattices rétractés" et de "lattices sous-contrainte" ou "lattices tendus".


Les interactions entre cellules et matrice conduisent à un rapprochement des fibrilles de collagène entraînant la contraction du derme.

Les fibroblastes sont bien séparés les uns des autres et sont répartis dans des plans différents, réalisant ainsi un système de culture tridimensionnelle.
 

 

Lattices de collagène à rétraction libre

Une lattice à rétraction libre est un modèle où la diminution de volume de l’ensemble cellules -gel se fait librement. Ce modèle est le plus utilisé et dérive de la technique décrite par Bell. Le gel flotte dans le milieu de culture et son diamètre diminue. La rétraction s’effectue de façon concentrique et aboutit à un tissu mécaniquement relâché.


Lattice de collagène à rétraction libre

 

Lattices de collagène sous contrainte

Une lattice de collagène sous contrainte est un modèle où la rétraction concentrique est inhibée mécaniquement. Différents procédés existent dont la lattice tendue en disque ou la lattice diabolo.
Dans ces modèles, les fibroblastes se différencient en myofibroblastes. Ce type de lattice peut donc être considérée comme l’équivalent du tissu de granulation des plaies pendant la formation duquel sont observées la migration des fibroblastes, leur multiplication et leur différenciation en myofibroblastes.

La lattice tendue en disque

La rétraction est inhibée par une attache de la lattice à sa périphérie d’un anneau de nylon® déposé au fond d’une boîte de culture ronde.

 

GlasBoxPlus ® (La lattice tendue rectangulaire ou en diabolo)

 

Ce microsystème, appelé GlaSboxPlus® (Growing LAttice Study box), utilise le principe de la déformation de lames sur lesquelles des dermes équivalents tendus se sont accrochés. Cette déformation est due à l'activité contractile des fibroblastes peuplant le derme équivalent.

La GlasboxPlus® permet de faire un screening d'actifs à effet tenseur.

les forces de contraction des fibroblastes diminuent en fonction de l'âge. Donc nous pouvons faire un screening d'actifs sur des fibroblastes de peau mature.

La GlasBoxPlus® permet de faire un screening d'actifs à visée ant-ride.

En effet les fibroblastes de fond de ride (WF) développent moins de forces de contraction que les fibroblastes de la peau âgée non ridée (NF) de la même patiente.

La GlasboxPlus® permet de faire un screening d'actifs utiliés dans la prévention des vergetures.

En effet les fibroblastes issus d'une vergéture récente (rouge) développent des forces de contraction plus importantes que la peau saine avoisinante. Donc dans ce cas prècies, une effet relaxant sera recherché afin d'éviter la déchirure superficielle de la epau et la constitution de la vergeture définitive (blanche).

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

La GlasboxPlus® permet de faire un screening d'actifs protecteurs contre le photovieillissement.

Vous pouvez trouver ces résultats dans l'article publié en 2012

Evaluation of protective and restoring effects of a mixture of silanols on photoaging. Use of a device allowing the quantification of contractile strengths of human fibroblasts after UVA irradiation.

Robin S, Courderot-Masuyer C, Tauzin H, Guillon S, Gaborit J, Harbon S, Humbert P.

Int J Cosmet Sci. 2012;34: 311-317.